ecrire-a-tokyo

Bienvenue

Depuis juillet 2020 … Ecrirea.tokyo

  • est une initiative de dialogue qui réunit des personnes impliquées, curieuses ou intriguées par l’écriture avec Tokyo et le Japon en toile de fond, à titre professionnel ou non, avec un rendez-vous mensuel sur Zoom. Etre publié n’est pas un critère de participation, de même que le lieu géographique des participants est sans importance.
  • Ecrirea.tokyo est l’occasion de consacrer deux heures de dialogue thématique par mois et puis s’en vont jusqu’au mois suivant sur des sujets analytiques et créatifs autour des écritures.
  • Ecrirea.tokyo a pour ambition de créer du lien et développer des réflections innovantes autour de l’écriture avec Tokyo et le Japon en perspective.

Projets au Japon en 2023

Nous avons décidé de lancer trois initiatives:

  • Le premier séminaire-séjour Ecrirea.tokyo qui aura lieu à Tokyo au printemps ou en été 2023.
  • Des séminaires itinérants d’une journée littéraire, psychogéographique et gastronomique dans Tokyo quand les conditions seront réunies.
  • Une publication d’écrits d’auteurs indépendants.

Les rencontres mensuelles sur Zoom

Nous développons une dynamique faite de bonnes volontés, d’empathie, de cordialité et de sympathie – mais aussi d’opinions contradictoires – réunissant via Zoom des personnes qui écrivent, professionnellement ou pas, pour toutes motivations, ou des personnes qui sont simplement intéressées par l’écriture en langue française, avec Tokyo et le Japon en toile de fond. Les rencontres mensuelles servent à parler d’écritures à travers des présentations et échanges thématiques. Une session mensuelle est ainsi organisée depuis juillet 2020.

A Tokyo, une rencontre informelle et conviviale autour d’un café a lieu de temps en temps sans calendrier strict.

Quelles écritures ?

Écritures inclut pour nous toutes formes, hormis écriture promotionnelle et affabulations kitsch et autres fantasmes, ou clichés mensongers marchands. Pensez fiction, non-fiction, auto-fiction,  journaux, poésie, théâtre et tout ce qui met des mots sur des pages, des écrans, des bannières. Nous cherchons à envisager le champ des possibles de l’écriture avec Tokyo et le Japon en perspective par la réflexion commune, et en se soustrayant avec lucidité à la force de gravitation d’un domaine englué dans l’univers affabulé qu’est cette ”passion si française pour le Japon”, qui se traduit entre autre par la quasi-absence d’une véritable production littéraire allochtone singulière.

La dés-organisation

Le modèle organisationnel est la dés-organisation, à l’exception de l’annonce diffusée aux inscrits, d’une date et d’un thème. L’idée de départ se veut plus inspirée du flashmobing que des colloques de littérature.

Écrire à Tokyo n’est ainsi ni un réseau, ni une association, ni un organisme, mais se veut au contraire souple, agile et ouvert, être un lieu de passage où se réunissent le temps d’une session Zoom des personnes pour lesquelles l’écriture de/sur/avec Tokyo et le Japon compte ou interpelle, parler d’écritures, et de lectures, puis disparaître jusqu’à la session prochaine, ce qui n’exclut pas un café ou d’autres boissons de temps en temps à Tokyo.

Ecrirea.tokyo est absent des réseaux sociaux.

Chronologie d’Ecrirea.tokyo

Dans un premier temps – Juillet 2020 – Juin 2021

• Il n’y a aucune inscription préalable aux sessions Zoom. Elles sont gratuites et durent une heure plus une heure extensible de dialogues à bâton rompu. Elles se déroulent à une heure accessible du Japon et du continent européen, généralement à 19h, heure du Japon.

• Les règles de participation sont : courtoisie, bienveillance mais pas bisournoursage, égo maîtrisé quand bien même ce dernier point serait délicat. L’expérience montre que les sessions sont tout d’abord très conviviales et éminement sympathiques.

• Les sessions ne sont pas enregistrées.

Avoir été publié à compte d’éditeur n’est pas un critère de participation. Seule l’écriture, l’envie d’en parler, l’envie d’écouter et de comprendre forment l’essentiel.

• Le lieu de résidence des participants n’est pas un facteur déterminant. De Tokyo, Palaiseau, Oslo, Fontainebleau, Issy-les-Moulineaux ou Valparaiso, vous êtes les bienvenus. Le o final n’est pas conditionnel non plus.

Dans un second temps – depuis juillet 2021, et de temps en temps à partir de juillet 2022 : Le Séminaire

Ecrirea.tokyo renaît à partir de la session #13 selon une nouvelle formule, plus exigeante, plus impliquée, sous la forme d’un séminaire en ligne les mois impairs consacré aux écrits francophones sur le Japon à travers les âges, à commencer par les écrits sur Tokyo. Nous nous intéressons à la littérature francophone qui s’intéresse au Japon ou se positionne dans sa perspective.
Ecrirea.tokyo se tient donc désormais une fois tous les mois impairs pour le séminaire, et en alternance une fois par mois pair pour une rencontre décontractée faite de discussions à bâtons rompus sur l’écriture, la lecture, les boissons et autres substances.
Motivations pour lancer cette nouvelle formule :
A notre connaissance, aucune étude transversale (diachronique) n’existe sur le sujet des écrits francophones sur le Japon. Nous prenons l’initiative avec panache et modestie feinte d’initier la dynamique d’un dialogue exploratoire que l’on espère fécond et porteur de sens dans la durée.
Le séminaire (non-diplômant !) a pour but d’interroger des écrits francophones sur le Japon – y compris éventuellement des traductions d’auteurs non-francophones. Les textes en anglais, mais aussi en japonais, ne sont pas exclus du registre des possibles et des curiosités. Il s’agit de clarifier dans ces écrits ce qui nous intéresse, ce qui nous horripile, ce qui laisse à désirer. A la clé de cet effort se trouvent, nous le pensons, des indices sur d’autres formes d’écriture et d’autres modèles de narrations qui pourront nourrir nos écrits et nos envies d’écrire.

Sessions Zoom

2020

  • Six sessions mensuelles, la première ayant eu lieu en juillet.

2021

  • 12 sessions mensuelles dont trois de séminaires.

Calendrier prévisionnel et effectif des sessions de 2022

Toutes les dates futures sont prévisionnelles et à confirmer. Les sessions débutent à 19h, heure du Japon

  • Session #19 séminaire. Elle a eu lieu le 29 janvier.
  • Session #20. Elle a eu lieu le 26 février.
  • Session #21 séminaire de mars. Il a eu lieu le samedi 26.
  • Session #22 d’avril. Elle a eu lieu le samedi 30.
  • Session #23 séminaire de mai. Il a eu lieu samedi 28
  • Session #24 de juin. Elle a eu lieu le samedi 25.
  • Session #25 de juillet. Elle a eu lieu le samedi 30.
  • Session #26 d’août. Elle a eu lieu le samedi 27.
  • Session #27 de septembre, samedi 24.
  • Session #28 d’octobre, samedi 29.
  • Session #29 de novembre, samedi 26.
  • Session #30 de décembre, samedi 17.

Entrez en contact

Ecrirea.tokyo est une dynamique ouverte. Nous  sommes très attachés à éviter l’entre-soi snob et l’expression de signes d’exclusivité.

Vous pouvez nous faire part de votre envie de participer ou d’être tenu au courant, ou poser des questions en envoyant un message à ecrireatokyo@gmail.com.

Les concierges résidents.

Lionel Dersot. Résident à Tokyo depuis 1985.

Julien Bielka. Résident à Tokyo depuis 2006.

Pour être informé des prochaines sessions et faire partie de la boucle, merci de remplir ce formulaire.

Bonus

Où écrire à Tokyo? Une sélection de lieux pour écrire à Tokyo. 

S’asseoir à Tokyo